• Sans titre, peinture acrylique sur papier, 110 x 75 cm, 2015

  • Still life, wood, metal, charters, 6000 Kelvin fluorescent tube, 180 x 150 x 62 cm, 2012

  • Air de jeu, Performance sonore au Palais de Tokyo, 2012

  • Sans titre, peinture acrylique sur papier, 110 x 75 cm, 2015

  • Sans titre, peinture acrylique sur papier, 110 x 75 cm, 2015

  • Sans titre, peinture acrylique sur papier, 110 x 75 cm, 2015

  • Ronnie Coleman, Leg press, 1200 kg of iron, 200 x 230 x 100 cm, 2012

  • Goodbye Horses, Fiberglass, carbon 3M, Bugatti Veyron, Coproduction rendez-vous 11, 2011

  • Sans titre, peinture acrylique sur papier, 110 x 75 cm, 2015

  • Sans titre, peinture acrylique sur papier, 110 x 75 cm, 2015

  • Vue de l’exposition “Pussy Bow”

  • La maîtresse et son esclave, Céramique, grès, argile, bois et lumière 6500 Kelvin, 250 x 60 x 60 cm, 2013

  • La boucle d’Hilbert Ciment, plexiglas et matériaux mixtes, 140 x 30 x 115 cm, 2014, Edition de 3

  • Sans titre, Huile sur toile, 50 x 40 cm, 2014

  • Goodbye Horses 2, Maquette Bugatti SAS, bois, 175 x 65 x 130 cm, 2010

  • Sans titre, peinture acrylique sur papier, 110 x 75 cm, 2015

  • Sans titre, peinture acrylique sur papier, 110 x 75 cm, 2015

  • Goodbye Horses 1, Maquette Bugatti SAS, plastiline, 175 x 65 x 130 cm, 2010

Fouad Bouchoucha

Les signes et les images, les interfaces des logiciels, les détournements sont le terreau des dessins de Bouchoucha. À travers eux, c’est la double quête des « pro » et des « anti » qui s’affiche. Des quêtes de persuasion et de foi.

Lorsque l’artiste se pose des questions sur les outils informatiques qu’il utilise, ce sont ces informations qui émergent. Les partisans des théories du complot emploient ces mêmes logiciels qu’ils dénoncent et prouvent d’ailleurs la présence récurrente du chiffre du diable dans leurs logos.

Les œuvres de Bouchoucha impliquent de réfléchir à leurs origines conceptuelles et techniques, à leurs références artistiques et surtout populaires. Elles imposent alors de déconstruire nos croyances dans l’ordre et le chaos, car ces dernières ne sont pas ce qu’elles semblent être.

Born in 1981 in Marseille, France. 
Lives and works in Marseille.

 

STUDIES

2010 
Post graduate from the National School of Fine Arts, Lyon, France.
2007 
Graduate in DNSEP with congratulations of the jury, National School of Fine Arts, Marseille, France.
2005 
Graduate in DNAP with congratulations of the jury, National School of Fine Arts, Marseille, France.

 

SOLO EXHIBITIONS

2014
Trouw invites Palais de Tokyo, Trouw, Amsterdam.
2012-2013
Mes possibles, Galerie Eric Dupont, Paris.

 

GROUP EXHIBITIONS

2014
: Les artistes de la galerie, Galerie Éric Dupont, Paris.

 

2013: Dans un monde sonore, Où exhibition center for Actual Art, Marseille.
Opening of Frac PACA (La Fabrique des possibles), Marseille.
Prerecorded Universe, École Nationale Supérieure d’Art de Paris, Paris.
Ondio[Ligne], Refectoire des Nonnes, Lyon.
Salle d’attente III, curator: Elvire Bonduelle, Laurent Mueller Gallery, Paris.
Le Pont, MAC, Marseille.

 

2012
: Rendez-vous 12, South African National Gallery, Cape Town.
Les Modules-Fondation Pierre Bergé-Yves Saint Laurent, Palais de Tokyo, Paris.

 

2011: To Hug a Snake, within the framework with the 11th Biennial of Lyon, Réfectoire, École nationale supérieure des beaux-arts of Lyon.
Rendez-vous 11, 11th Biennial of Lyon, Institut d’art contemporain, Villeurbanne.
Au fil de la bave, Curators : Anita Molinero, Galerie Alain Gutharc, Paris.

 

2010: How to make an exhibition, CNAC Grenoble, France.
Réalités confondues, performance with Damien Grange et Andrew « Duracell » Dymond, Festival Les nuits sonores, Lyon, France.
Installation of Squelette, in collaboration with Stéphanie Raimondi, Le Printemps de l’Art Contemporain, Friche la Belle de Mai, Marseille, France.
Réalités confondues, La BF15, Lyon, France.

 

2009 : Artissima in partnership with UPE13, Palais de la Bourse CCI, Marseille, France.
Project The wall with landscape gardeners Romain Legros, Arnaud Michelet, contest Lausanne Jardin 2009, Lausanne, Switzerland.
Squelette, in collaboration with Stéphanie Raimondi, Théâtre National Grutli, Geneva, Switzerland.
Mauvaises résolutions, at the instigation of Sextant et plus, Friche la Belle de Mai, Marseille, France.

2009 
: Laureate of the contest Lausanne Jardin 2009.

2010 

Broadcasting of Dromosphere, 23rd Festival of International Documentary film of Marseille (FIDMARSEILLE), France.

 

2005
Marie-« Jeanne », documentary film of 18min, Ouessant Island, France.
Creation of the label Le Saut du Tigre.

2013 

FOUAD BOUCHOUCHA, Mes Possibles, Editorial order, Galerie Eric Dupont, Paris.
DELAURY VINCENT, Trois jours, trois quartiers, trois parcours ! L’œil, May 2013.
LUC JAND’HEUR, Mécènes du sud, March 22nd 2013.
GABELLEC GWENOLA, Frac : l’art contemporain dans ses murs à Marseille, LaProvence.com, March 23rd 2013.
Identités fortes, Les Inrockuptibles, from January 9th to 15th 2013.

 

2012 

MEISEL HÉLÈNE, Fouad Bouchoucha, au maximum de la puissance, Zéro quatre, autumn 2012.
FOURNIER JOSÉPHINE, On a testé : la réouverture du Palais de Tokyo, L’Officiel, April 13th 2012.
GENIES Bernard, Le Palais de Tokyo ressuscité, Le Nouvel Observateur, April 12th 2012.
JOAN-GRANGÉ LAURENCE, Le Palais de Tokyo entrouvre ses portes, Métro, April 12th 2012.
CORLIN THOMAS, Air de jeu : Fouad Bouchoucha, artiste sonore invité en résidence au Palais de Tokyo, Hartzine, April 6th 2012.
LEQUEUX EMMANUELLE, Le Palais de Tokyo change de peau, Le Monde, April 6th 2012.
Corte revisité façon western pour une exposition à ciel ouvert, corsematin.com, March 2nd 2013.

 

2011
Fouad Bouchoucha, Le Journal des Dandy, June 23rd 2011.

 

2010
OSTENDE FLORENCE, Quitte-moi si tu m’aimes. Magazine « Catalogue » n°3, 2010.
OSTENDE FLORENCE, Esprit musicien. Magazine « Catalogue », 2010.
OSTENDE FLORENCE, Aberration sonore. Magazine « Catalogue », 2010.
OSTENDE FLORENCE, Arrêt cardiaque. Magazine « Catalogue », 2010.
OSTENDE FLORENCE, Trop plein. Magazine « Catalogue », 2010.
MARQUAILLE ALICE, How to perceive reality through altered states of consciousness, Ecole du Magasin session 19, 2010.
QUILLACQ LEILA, Bouchoucha Fouad Bf15, 2010.

 

2009 


CORNU TANGUY, texte sur l’Exposition collective, 2009, for the exhibition Mauvaise résolution of Sextant et plus.

PELLICCIA AUDREY, Fouad Bouchoucha, May 2009.

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterPin on Pinterest
Categories
Sculpture