joyland-3-copier

29 Juil Pierre Ardouvin – Joyland

Du 11-11-2016 au 11-12-2016

VERNISSAGE: 10-11-2016 - 18H >21H

Pierre Ardouvin – Joyland
Pour sa première exposition personnelle en Belgique et en investissant les trois étages de la Galerie, Pierre Ardouvin nous offre une sorte de récit à la fois  personnel et collectif composé d’un ensemble d’œuvres en grande partie produites spécifiquement pour l’exposition. Y sont mêlés dessins, collages, réappropriations d’images et d’objets familiers revisités par son imaginaire autour de cette idée de la maison qui est aussi la singularité de la Galerie.
Si le titre de l’exposition « Joyland », emprunté au roman éponyme de Stephen King, évoque la maison hantée du parc d’attraction, c’est que là aussi il est question de fantômes, de souvenirs, de rêves où le chaos et la nostalgie se disputent à l’humour et l’angoisse. Pierre Ardouvin invente un univers fictionnel créé par un regard de biais sur le quotidien, sur la société et ce qu’elle génère, renversant le décor comme il renverse les questions. Avec une apparente légèreté, il aborde les thèmes de la perte, du passage du temps, de l’arrachement, de la solitude.
Les objets assemblés, les images détournées et les dessins, au premier abord pourtant résolument familiers qui composent ses œuvres, se distordent pour produire de nouvelles apparitions,  gouffres béants au cœur du banal, qui renvoient à la notion d’« inquiétante étrangeté » freudienne, ce regard autre sur le familier, et qui le rend affectivement étranger quand bien même il reste visuellement reconnaissable. Pierre Ardouvin donne à voir avec distance et humour un espace en suspens, entre l’innocence de l’enfant rempli d’illusions et la réalité de l’adulte désenchanté.

Pierre Ardouvin est né en 1955, il vit et travaille à Paris. Un catalogue monographique de référence « Eschatologic Park » a été publié aux éditions Les presses du Réel en 2010. Une importante exposition monographique « Tout est affaire de décor » a eu lieu  au MAC/VAL (Musée d’Art Contemporain du Val de Marne à Vitry/Seine)  en 2016 et a fait l’objet d’une publication monographique. Ses œuvres ont aussi été exposées entre autre au Palais de Tokyo (Paris), au Musée d’art Moderne de la Ville de Paris, à la Fondation Jumex (Mexico), au Mori Art Museum (Tokyo), au NMCA (Seoul) et sont présentes dans de nombreuses collections publiques et privées.

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterPin on Pinterest