Capture-d-----cran-2014-10-15----17.00.54-374x456

08 Nov Luc Vaiser

Du 07-11-2015 au 07-12-2015

La Yoko Uhoda Gallery a le plaisir de vous annoncer l’exposition du photographe Luc Vaiser.

Depuis l’âge de quatorze ans, Luc Vaiser photographie d’un œil curieux et passionné le monde qui nous entoure. Guidé par sa sensibilité et son intuition, ce photographe n’est pas en quête d’exotisme ni d’originalité mais bien de simplicité. Son objectif s’aventure souvent dans des contrées qui lui sont proches et familières. Là où les sujets apparaissent dans toute leur authenticité. Sa démarche n’est pas sous-tendue par une quelconque volonté de conceptualisation ou de préméditation mais plutôt par une aspiration à saisir instantanément la fragilité des êtres et des choses. Du portrait à la nature morte en passant par les paysages forestiers, maritimes ou campagnards, son œuvre éclectique est inclassable. Explorant sans relâche de nouvelles pistes pour parvenir à une écriture photographique atypique, les clichés rendent tous compte de la pureté et la quintessence qui animent les sujets photographiés. Si son travail laisse entrevoir une recherche stylistique au travers d’un jeu sur les contrastes, d’un découpage de la lumière et de l’intensité des couleurs, Luc Vaiser tend avant tout à figer l’essentiel.
Vois là …
Vois là… invite à la découverte de l’univers et du travail photographique de Luc Vaiser à travers 3 thèmes : les natures mortes, les fleurs et les choses. L’exposition se veut audacieuse tant dans le choix des sujets que dans leur présentation où différents formats s’alternent afin de créer une rupture d’échelle et un changement de rythme. Les clichés présents sont notamment le fruit d’une expérimentation et d’un questionnement sur la frontière entre le registre pictural et photographique. Oscillant entre figuration et abstraction, ses images transpirent de poésie, de sensualité et de légèreté. Leur aspect minimaliste couplé à l’intensité et la pureté des couleurs produit un véritable choc visuel pour le plus grand plaisir du regard.

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterPin on Pinterest